ADMISSION SUR TITRE

Résultats disponibles - Merci de vous connecter

 

Accueil  > ÉCOLES  > INSTITUT MINES-TELECOM

L'Institut Mines-Telecom

1er groupe d’écoles d’ingénieurs et de management de France

La création de l’Institut Mines-Télécom au 1er mars 2012, officialisée par le décret du 28 février 2012, permet de regrouper les Écoles des Mines et les Écoles de l’Institut Télécom afin de constituer le premier groupe de grandes Écoles d’ingénieurs et de management de France, acteur de référence de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Un institut national avec un fort ancrage territorial

Ce nouvel établissement public regroupe les 6 Écoles des Mines (Mines Albi, Mines Alès, Mines Douai, Mines Nantes, Mines ParisTech, Mines Saint-Etienne) et les 4 Écoles de l’Institut Télécom (Télécom Bretagne, Télécom Ecole de Management, Télécom ParisTech, Télécom SudParis) sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l’industrie et du ministre chargé des communications électroniques.

Avec ses deux écoles filiales Eurecom et Télécom Lille 1, il rassemble près de 12 000 étudiants sur les campus de ses écoles qui délivrent 3 600 diplômes par an dont 2 100 d’ingénieurs.

Ce nouvel Institut, qui comprend également 2 partenaires stratégiques Mines Nancy et Armines, un réseau de 10 écoles associées, mais aussi 2 structures d’aide au transfert technologique, 2 instituts Carnot, 3 fondations et 2 fonds de dotation, constitue d’ores et déjà une force de premier ordre au plan national dans l’offre de formation technologique, managériale et scientifique, mais également en matière de recherche et d’innovation.    

Enseignement, Recherche, Innovation

Les 3 missions phares de l'Institut

Côté Enseignement, le nouvel Institut Mines-Télécom offrira de nouvelles opportunités aux étudiants en termes de mobilité mais aussi de doubles diplômes, notamment ceux d’ingénieurs/managers facilités par la présence en son sein de Télécom École de Management. Ce groupe aura également une meilleure visibilité à l’international pour développer des partenariats avec des acteurs académiques de premier plan.

Côté Recherche & innovation, les chercheurs de l’Institut Mines-Télécom couvrent un spectre large de compétences disciplinaires de l’ingénierie, du numérique, des sciences économiques et sociales et du management. En conjuguant ses forces, le nouvel Institut s’impose dans ses grands domaines disciplinaires et applicatifs pour des partenariats académiques et industriels tant au niveau français qu’européen et international.

 

8 grands domaines disciplinaires

9 grands domaines applicatifs

Sciences de la terre et environnement

Energétique et génie des procédés

Sciences et génie des matériaux

Électronique et communication

Traitement du signal et des images

Informatique et réseau

Mathématiques et systèmes

Économie, management, société

Transformation de la matière

Énergie et développement durable

Ressources naturelles

Sécurité

Transports

Santé

Électronique, informatique et télécom

Contenus et services

Défense

Très attachées aux valeurs d’ouverture sociale, les écoles de l’Institut Mines-Télécom ont mis en place des dispositifs qui permettent aujourd’hui de compter 36% de boursiers.

Fortes de leur rattachement au ministère du redressement productif et convaincues du rôle qu’elles doivent jouer dans le développement économique, les écoles de l’Institut Mines-Télécom entretiennent des relations étroites avec les entreprises, Elles forment ainsi 13 % des ingénieurs diplômés en France par la voie de l’apprentissage et 50% des docteurs travaillent en entreprise 2 ans après l’obtention de leur diplôme.

L’entrepreneuriat et l’innovation sont au c½ur des dispositifs de formation faisant éclore de nombreuses vocations de créateur d’entreprises. Chaque année plus de 100 start-up sont créées dans les incubateurs des écoles (avec un taux de survie à 3 ans de 90%).

 

Les ambitions et missions de l'Institut Mines-Télécom

  

Être un acteur de référence

  • Enseignement supérieur et recherche :
    • formation et recherche de haut niveau
    • développement de nouvelles technologies
    • politiques publiques et régulation économique
    • formation d’entrepreneurs
    • soutien à la création d’activités et d’entreprises innovantes
  • Contribuer à redonner de l’attractivité aux études scientifiques et aux débouchés vers l’industrie
  • Devenir un laboratoire d’idées pour les enjeux technologiques et sociétaux

 

Participer à l'essor des territoires

Conforter les écoles en tant qu’acteurs majeurs des partenariats structurants des dispositifs d’enseignement, de recherche et de transfert technologique (PRES, Pôles de compétitivité, stratégie régionale de l’innovation…).

Soutenir la création et le développement d’entreprises ainsi que l’écosystème innovant au niveau local et régional.

LES CHIFFRES CLÉS

Une des toutes 1ères forces dans l’enseignement supérieur et la recherche en ingénierie en France

12 000 étudiants (dont 1 600 doctorants)
3 500 diplômés par an (dont plus de 2 000 ingénieurs)
13 Grandes Ecoles
17% des ingénieurs et managers diplômés suite à une formation sous statut salarié

 

2 Instituts Carnot
Taux de boursiers > 30%
Autofinancement de l'activité globale à plus de 35%
80 créations d'entreprises soutenues en 2009
+ de 84 M¤ de ressources propres annuelles en recherche

VISITEZ


Créé par ID-Alizés / Design White Chapel